Plume neuve et renouveau printanier

Bonjour bonjour, visiteuse de longue haleine, visiteur fraîchement émoulu, jeune pousse de séquoia, les derniers jours du printemps sont arrivés !

Après de longs mois d’hibernation, Heart Shaped Glasses Theory renaît de ses cendres, comme tout bon phénix qui se respecte. J’ai profité de ce printemps 2019 pour épousseter, restructurer, simplifier ce site dont voici la nouvelle version.

Pourquoi ce nouveau plumage, Siècle ? Parce que la version précédente/2017 du site était trop lourde à entretenir pour moi, d’une part, et qu’elle manquait de transparence, de l’autre – c’est-à-dire que mon choix de contenu pouvait se montrer très/trop/un peu beaucoup elliptique. Or, le but d’un site tel que celui-ci c’est, à minima, de communiquer de manière compréhensible. Qu’à cela ne tienne, je rembobine, ratiboise et replante !

Dans cette version 2.0, je vais essayer de faire mieux, mais pas parfait (ce serait bien ennuyeux, sinon, et puis à chaque fois que je vise trop haut, je me fais prendre au jeu de la rigide perfection, et ça, non merci, on a testé et c’est pas rigolo du tout !) 

Aussi, ce nettoyage de printemps a été l’occasion d’une mini-introspection de circonstance. Avec la première version de HSGT, j’avais (comme souvent^^) cédé aux appels des sirènes de l’ébullition disproportionnée. Traduction : j’avais eu les yeux plus gros que le ventre. J’ai voulu poster un article de fond (avec des sujets compliqués, des pavés de cent kilomètres et une rigueur impeccable… argh !) tous les dix jours, ce qui, tic-tac, tic-tac, n’a pas manqué d’enclencher le mécanisme de l’obligation.

Or, je vous le donne en mille : ma Muse-Dragonne fonctionne très mal avec les obligations. L’obligation écrabouille ses orteils griffus et le bouillon créatif qu’elle alimente et dont j’ai bel usage. Je le savais, on me l’avait dit et prédit, eh bien, je n’ai rien écouté et je l’ai quand même fait.^^

Pourquoi tu te montres aussi têtue qu’un bourricot, ma chère Siècle ? Parce que comme le dit si bien le dicton : « on ne fait pas l’économie de l’expérience ». Je ne sais pas si vous avez déjà vécu ce moment-là : celui où l’envie vous démange de tester quelque idée décapante même si, quelque part au fond de vous, une petite voix ennuyée vous indique très clairement que vos boulons ne sont pas agencés dans le bon sens, que les iguanes n’excellent pas dans les compétitions aquatiques et que, de toute façon, il reste une pile de vaisselle sale (totalement prioritaire) au fond de votre évier. Oui, non, peut-être, vous ne vous en souvenez plus ?

Moi je m’en souviens, ça m’arrive… souvent, doux euphémisme. Il est très difficile de prêter une oreille attentive à cette petite voix (qui nous casse les oreilles, au fond) ou bien à celle de votre arrière grand-père, assis au coin du feu, qui lui a déjà testé dix versions de votre idée novatrice et se sent tout prêt à vous refiler LA réponse. Non. On n’en veut pas, on ne veut pas de la réponse d’un autre, on veut la sienne.

Et pour intégrer une réponse (quelle qu’elle soit), il n’est pas suffisant de la trouver avec sa tête, il faut la vivre. On intègre les leçons que l’on vit. On accepte ses propres mécanismes intérieurs en testant leurs limites. Et c’est très bien comme ça, à condition de retenir la leçon numéro 2 (pas ma préférée, mais j’y travaille). La leçon numéro deux, c’est de ne pas retenter cinquante fois la même expérience ratée avec les mêmes paramètres, mais de concevoir plutôt une « expérience évolutive » (élégant, n’est-ce pas ?) Je dis « « évolutive plutôt que « raisonnable » (parce que rien que le mot « raisonnable » me donne envie d’aller faire la sieste).

Nous y voilà donc. Heart Shaped Glasses Theory, expérience évolutive, deuxième essai, c’est parti ! Qu’est-ce que tu trouveras sur ce site flamboyant neuf, chère visiteuse ? Une vitrine de mon activité d’autrice, c’est-à-dire une présentation de mon moi présent et surtout de mes projets romanesques en cours, cher visiteur ! J’y ajoute également, hop, un agenda pour le futur (soyons prévoyants), la théorie des lunettes en forme de cœur (ça, c’est la pierre de fondation du site, si je l’enlève, le site s’écroule), et quelques articles de blog au gré du Vent qui se manifesteront au moment opportun. Ces articles porteront sur mon activité d’autrice, sur des illuminations rigolotes à la sauce Univers et des lectures marquantes que j’aurais envie de partager avec vous.

Le tout soumis à la règle unique de ce second essai : pas d’obligation, je poste quand je veux, quand j’ai des trucs à dire, sérieux ou non (et pas trop looooooongs), et je fais de cette vitrine-blog une embarcation légère et adaptable et pas un char de compétition qui m’envoie dans le décor tous les trois mois ! ^^

En résumé : on récupère le même design, la même Siècle, et on recommence en pareil mais en différent ! Ah oui, il y a quand même deux vraies nouveautés dans cette version 2.0 : la première, c’est que j’ai fait appel à ma chère Aemarielle afin qu’elle réalise une illustration-logo pour chacun de mes quatre projets d’écriture en cours (et je suis ravie du résultat !) La seconde, c’est que j’ai bidouillé un site équivalent en langue anglaise que vous pouvez trouver ici : Siècle in English !

Sur ces belles paroles, lumière sur vos journées respectives, et que cette fin de printemps vous soit douce et soyeuse !

Siècle

10 commentaires sur “Plume neuve et renouveau printanier

  1. Aemarielle dit :

    No pressure, just pleasure ^^ Je suis ravie de te retrouver dans ton chez-toi refait à neuf, et je suis absolument enchantée d’avoir participé à la déco ! Tu as fait un très beau travail de rénovation et j’espère bien qu’on aura de très bonnes nouvelles pour tes romans <3

    • Siècle Vaëlban dit :

      Merci, ma chère Aemarielle. Je suis ravie d’avoir fait la poussière et de repartir sur des bases joyeuses et fluides – et encore merci pour ta contribution visuelle tant appréciée. <3

  2. Sis' dit :

    trop bien!! et vie prospère et amusante à la version 2.0 !!

  3. Domi dit :

    Oooh, comme je m’en vais visiter tout ça ! (je vois que Yoda y a déjà ses marques ! ^^)

  4. Alie dit :

    Quelle merveille de te retrouver ici ! <3 <3 <3

  5. sherkkhann dit :

    C’est très joli par ici, beau boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.