Étoile et Petit Matin

°★°

            « Kinjal marche, trottine, galope enfin. Une vague de joie pure vient remplacer la tension qui l’habitait quelques minutes auparavant. Une panthère des neiges, elle a vu une panthère des neiges, c’est un signe rare ! Peut-être bien que Chadna veut dire « amour », mais sur la « berge de la rivière », il y a des panthères qui viennent s’abreuver !
            Rassérénée par le cadeau de cette rencontre, Kinjal chante son bonheur à la montagne. Elle tourne, danse, libre. Puis elle dévale le sentier des chèvres. Son pas est sûr, son corps souple bondit comme celui d’un jeune chamois. Sûr qu’elle était un chamois dans une vie antérieure ! Elle n’a pas peur, elle parle aux pierres qui ne bougent pas sous ses pieds et lui offrent leur face la plus solide sur laquelle prendre appui. Elle rejoint le village, essoufflée mais heureuse. »

            Étoile et Petit Matin, Siècle Vaëlban

°★°

Titre : Étoile et Petit Matin

Type : Roman standalone

Genre : Contemporain avec une touche de fantastique

Public : Enfant (à partir de 10 ans)

État de progression : Terminé.

°★

Pitch : Une fillette partage son temps entre la forêt, l’école et sa famille. Lorsque sa grande sœur tombe malade, son quotidien s’en trouve bouleversé et elle demande l’aide des esprits de la montagne.

★°

Résumé : Kinjal, neuf ans, ne vit que pour grimper dans la montagne. Elle adore les noms, le bruit du vent dans les feuilles et les esprits qui jouent sur les berges de la rivière. Et l’école aussi, d’ailleurs, elle est première de sa classe !

Elle habite en Inde avec ses parents et sa grande sœur, Chadna. Chadna est parfaite, un peu trop même si on demande son avis à Kinjal. Mais voilà qu’un jour son aînée tombe malade. Tout s’écroule alors dans la vie de la fillette. Sa meilleure amie lui tourne le dos, elle doit aider sa mère au travail, son père cesse de rire et Chadna va de plus en plus mal.

Heureusement, le nouveau, Jay, prend sa défense à l’école et il y a cette panthère des neiges qui semble suivre Kinjal partout. Peut-être même que c’est un esprit envoyé par la montagne pour aider la fillette à sauver sa soeur ! Après tout, Chadna veut dire amour, et il est impossible que les esprits laissent l’amour disparaître comme ça !